Carte des lycéens boursiers avec Parcoursup

On peut voir ici en détail les facs recensées à Paris Intra-muros :
taux boursiers minimum parcoursup paris intra muros.jpg

 

Le 22 mai dernier, nous avons constaté l’énorme fiasco Parcoursup. Alors que les prolétaires ont beaucoup moins accès aux études supérieures que les classes plus aisées, la sélection à l’université est venue renforcer cette situation déjà clivée.

La sélection Parcoursup est axée sur le type de bac (général, techno, pro), les notes, le lieu de résidence, ainsi que sur la côte du lycée. Or, l’affectation au lycée en région parisienne est souvent basée sur le lieu de résidence : plus l’on a les moyens de vivre dans un quartier où les prix du foncier sont élevés, plus l’on a de chance d’être accepté dans un lycée prestigieux. Bref, plus on est riche, plus on va dans un lycée huppé. Mais jusqu’à présent, être issu d’un lycée défavorisé n’empêchait pas d’être reçu à la fac dans la discipline de son choix. Un bac d’un mauvais lycée permettait d’accéder à la fac autant que celui d’un bon lycée.

Or la conjonction entre la sélection par le type de bac, le prestige du lycée, l’académie et par les taux minuscules de boursiers renforce l’école de classe : quel prolo peut rêver d’aller à la Sorbonne avec des taux de boursiers minimum aussi minuscules que 6% ?

On peut parier que la sélection via la cote du lycée aura aussi de grosses répercussions sur les rapports de classes en ville, et accentuer le lycée à plusieurs niveaux. Les classes moyennes et les bourgeois auront encore plus recourt à l’évitement scolaire de leur affectation, que ça soit via l’école privée ou via diverses feintes déjà utilisées par les classes supérieures (comme par exemple choisir une option rare pour accéder à un bon lycée).

Alors que la segregation spatiale des classes pouvait être relativement contenue par un accès égal aux universités, via le bac comme diplôme national, la sélection à l’université vient renforcer les inégalités de classe, en accentuant du même coup les inégalités territoriales dans l’accès à l’éducation.

 

 


Sources:
Graphique sur les taux de boursiers  Marie-Paule Couto, Moulin et Bouchet-Valat.
Taux de boursiers lycéens sur le document REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES 2017. Définition du taux minimal de boursiers par le ministère: ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s